Sigils des saints

English version follows

Les sigils n’ont pas été historiquement utilisés au Canada français, mais nous croyons que ces derniers peuvent être d’une grande aide pour la Sorcière dans sa pratique. Traditionnellement, les médailles des saint.e.s, supplémentées par des prières, étaient utilisées pour obtenir les faveurs du.dela ou des Saint.e.s représenté.e.s. Accompagnant l’image du.dela saint.e, on retrouve l’iconographie primaire qui lui est associé. Les médailles étaient le plus souvent obtenues auprès des ordres religieux, où elles avaient été bénies par l’Église pour l’utilisation par les croyants. 

Mais si vous n’avez pas de médailles? Mais si vous ne pouvez pas en trouver du saint avec le.la.quel.le vous voulez travailler? Nous, à Courir le loup-garou, croyons que la sigilisation est une manière significative de remédier à ces problèmes et peut être d’une grande utilité pour la Sorcière.   

Processus

Nous avons basé notre approche sur la méthode développée par Laura Tempest Zakroff, présentée dans son livre Sigil witchery. Ceci explique pourquoi nos résultats sont différents des sigils que vous avez peut-être vu dans certaines traditions plus ésotériques. Si vous n’avez pas lu ce livre, nous vous le recommandons chaudement. 

Pour commencer, nous avons fait une liste de saint.e.s qui étaient nommé.e.s régulièrement dans nos lectures. Nous avons par la suite fait une recherche sur leur iconographie dans la tradition catholique et avons noté les images qui leurs étaient le plus souvent associées. 

Puis nous avons commencé par dessiner ce que ces images nous inspiraient. Au départ, nos dessins étaient plutôt réalistes

Saint-Marc

Tranquillement, nous avons simplifié les dessins de plus en plus. 

Saint-Marc

Et nous avons greffé un sur l’autre les différentes formes que nous inspirait l’iconographie des saint.e.s. Parfois, le processus était relativement simple.

Saint-Jean le Baptiste

Et parfois le processus était un peu plus ardu

Celui-là n’est même pas encore terminé.

Les sigils pour les saint.e.s avec lesquel.le.s notre relation est plus développée sont venus plus rapidement. 

Sainte-Anne

Il est à noter que le sigil de Sainte-Anne était le dernier que l’on a créer cette journée, alors que nous étions déjà très fatigué.e.s mentalement et spirituellement. Il est tout de même venu à nous très rapidement, mais nous n’avons pas été en mesure de réaliser qu’il était “terminé” avant d’avoir pris du repos.

Sainte-Barbe (and Sainte-Fleur)

Dans le  folklore: Pour faire partir le tonnerre, réciter: “Sainte Barbe et Sainte Fleur, vous qui avez porté la croix de Notre-Seigneur, partout où vous irez jamais le tonnerre ne tombera.” 

Iconographie: Tour à trois fenêtre, rameau, calice, éclair, couronne de martyre. 

Usage: Protection contre la foudre.

Saint-Marc 

Dans le folklore: Au 8ième siècle, les Catholiques romains commencèrent la tradition de bénir les semences le 25 avril, qui tombait sur un des jours des Rogations. 

Iconographie: Lion, livre. 

Usage: Bénir vos semences pour avoir une bonne récolte. 

Saint-Jean le Baptiste

Dans le folklore: Saint-Jean le Baptiste, saint patron des Canadiens français, est relié à la santé, la guérison tant par la cueillette de ses herbes que par la protection qu’une baignade le 24 juin procure. Il est aussi relié au mariage par ces deux coutumes: une femme qui saute au dessus d’un feu de la Saint-Jean se mariera dans l’année ou encore une célibataire voulant se marier dans l’année y arrivera en contournant neuf feux de la Saint-Jean. Ces feux étaient bénis puis allumés par le curé lui-même et cette coutume remonte au début de la Nouvelle-France. Quand on pense à ce qui attendait les femmes non mariées jusqu’au années 1980, on peut aussi y voir une incarnation de son rôle de protection. 

Iconographie: Tunique de peau de chameau, croix, agneau, parchemin avec des mots, plateau avec sa tête dessus, eau courante.

Usage: Invoquer ce saint pour régler des problèmes de santé, pour une protection dans la vie de tous les jours et pour vous aider à connecter avec vos ancêtres canadiens français (de sang, culturels ou spirituels). 

Sainte-Marguerite

Dans le folklore: On l’invoquait pour aider le travail d’une femme en train d’accoucher. On dit qu’elle a promis à tous ceux.elles qui portaient son scapulaire toute leurs vies qu’il.elle.s ne passerait pas par les flammes de l’enfer ou par le purgatoire. 

Iconographie: Dragon, rameau de martyr, croix. 

Usage: Pour aider avec les grossesses et lors de l’accouchement, peut-être invoquée pour les troubles de la fertilité. Peut être invoquée lors de situations difficiles afin d’en faciliter et d’en hâter le dénouement. 

Saint-Matthieu 

Dans le folklore: Il aidait à faire grossir le trésor de la paroisse. 

Iconographie: Livre, angle, l’image d’un homme. 

Usage: Pour la sécurité financière et pour maintenir un budget. 

Saint-Roch

Dans le folklore: Il vient en aide aux innocents. Avec son chien, il venait en aide aux enfants qui étaient envoyés dans les mines d’or. 

Iconographie: Blessure à la cuisse, un chien offrant du pain, bâton de pèlerin et un chapeau. 

Usage: AIde dans les moments difficiles. 

Sainte-Anne

Dans le folklore: Elle est reconnue comme une grand-mère et une guériseuse. Les Annales de Sainte-Anne de Beaupré avaient le pouvoir de guérir une maladie ou une blessure. Si l’on ne pouvait pas faire le pèlerinage à Beaupré pour recevoir sa bénédiction, un morceau de papier des Annales donnait le même résultat. Un morceau des Annales est un puissant talisman ou amulette protectrice qui protège de la maladie. 

Iconographie: Livre, porte, avec Marie, Jésus ou Joachim, femme habillée en rouge ou en vert. 

Usage: Ce sigil est utilisé de la même manière qu’un morceau d’Annales, pour la guérison et la protection. 


Sigils are not known historically in French Canadian folk magic, but we feel that there is a certain utility to sigils which could come to great use for the Sorcier.ère in their practice. Traditionally, saints’ medallions were used in prayer in the hope of gaining the intercession of those Saintly figures. These medallions would feature the image of the saint and some of their primary iconography. Medallions are most often obtained from religious orders, where they have been blessed by the church for the use by believers. 

But what if you don’t have a medallion? What if there are no sources for medallions on the saint you wish to work with? We at Courir le loup-garou believe that sigilization is a meaningful remedy to this dilemma and can be of great benefit to the Sorcier.ère. 

We have based our approach on the methodology developed by Laura Tempest Zakroff, presented in her book Sigil Witchery. This explains why our results are different from the sigils you may have seen in some more esoteric traditions. If you have not read this book, we highly recommend it.

To begin, we made a list of saints who were regularly mentioned in our readings. We then researched their iconography in the Catholic tradition and noted the images that were most often associated with them.

Then we began to draw what these images inspired in us. At first, our drawings were rather realistic

Saint Mark

Slowly, we simplified the drawings more and more.

Saint Mark

And then we grafted one on top of the other, the different shapes that the iconography of the saints inspired in us. Sometimes the process was relatively simple.

Saint John the Baptist

And sometimes the process was a bit more difficult

This one isn’t even done yet

The acronyms for the saints with whom our relationship is more developed came more quickly. 

Saint Anne

It should be noted that the sigil of Saint Anne was the last one we created that day, when we were already very mentally and spiritually tired. It still came to us very quickly, but we were not able to see that it was « finished » until we had rested.

Sainte-Barbe (and Sainte-Fleur)

In folklore:To make the thunder go away, recite, « Sainte Barbe and Sainte Fleur, you who carried the cross of Our Lord, wherever you go thunder will never strike. » 

Iconographic reference: Three-windowed tower, palm, chalice, lightning and crown of martyrdom. 

Usage: Protection from thunder.

Saint-Marc 

In folklore: In the 8th century, Roman Catholics began the tradition of blessing seeds on April 25th, which took place during the procession of the Major Rogation Day.*

Iconographic reference: Lion, book. 

Usage: Blessing the seed for planting so as to have a good yield.

Saint-Jean le Baptiste

In folklore: Saint-Jean le Baptiste, patron saint of French Canadians, is linked to health and healing through the gathering of his herbs as well as through the protection which swimming on June 24 provides. He is also linked to marriage by these two customs: a woman who jumps over a St-Jean bonfire will get married within the year or a single woman who wants to get married within the year will do so by going around nine St-Jean bonfires. These bonfires were blessed and lit by the priest himself and this custom dates back to the beginning of New France. When we think of what awaited unmarried women until the 1980s, we can also see in it an incarnation of his protective role. 

Iconographic reference: Camel-skin robe, cross, lamb, scroll with words, platter with own head, pouring water.

Usage: Invoke this saint to resolve health problems, for protection in everyday life and to help you connect with your French Canadian ancestors (blood, cultural or spiritual). 

Sainte-Marguerite

In folklore: She was invoked to aid in a mother’s labour. She is said to have promised that all those who throughout their life wore her scapulary, would not pass through the flames of Hell nor Purgatory. 

Iconographic reference: Dragon, martyr’s palm, cross. 

Usage: To help with pregnancies and childbirth, can be invoked for fertility disorders. Can be invoked in difficult situations to facilitate and hasten the outcome. 

Saint-Matthieu 

In folklore: He was said to help grow the parish treasury. 

Iconographic reference: Book, angle, figure of a man. 

Usage: For financial security and help in budget management. 

Saint-Roch

In folklore: He comes to the aid of the innocent. With his dog, he was said to have helped children who were sent into the gold mines.  

Iconographic reference: Wound on thigh, dog offering bread, pilgrim’s staff and hat. 

Usage: For help in troubled times. 

Sainte-Anne

In folklore: She is recognized as a grandmother who is skilled in healing. The Annals of Saint-Anne de Beaupré are believed to have the power to cure illness. If one cannot make the pilgrimage to Beaupré for her blessings, then a piece of paper from the Annals will offer the same result. A piece of the Annals is a power talisman or protective amulet which wards off sickness. 

Iconographic reference: Book, door, with Mary, Jesus or Joachim, woman dressed in red or green. 

Usage: This sigil is used in the same way as a piece of the Annals, for healing and protection. 


Bibliography:

Carmen Roy, Littérature orale en Gaspésie, p. 91

Carmen Roy, Littérature orale en Gaspésie, p. 136

Clin d’œil sur nos traditions | RDAQ | Réseau de diffusion des archives du Québec (banq.qc.ca) 

http://rdaq.banq.qc.ca/expositions_virtuelles/coutumes_culture/juin/st_jean_baptiste/a_propos.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :