Les étoiles

English follows

Comme bien d’autres éléments du cosmos, les étoiles étaient utilisées comme présage et augures. Commençons avec l’étoile la plus proche de nous : le soleil.

De la même façon que plusieurs choses suivent le cycle lunaire, croissant et décroissant avec elle, on pouvait faire le même parallèle avec le soleil, mais à plus petite échelle. Ainsi, bien que le soleil soit invariablement associé à la croissance de tout ce qui s’y trouve exposé, les choses ou les événements atteignaient l’apogée de leur force à la mi-journée pour doucement la perdre jusqu’à ce que le soleil se couche. (2)

Cependant, le soleil était surtout utilisé pour prédire les aléas de la météo. Voici une liste non exhaustive de présages. (1)

 “Le soleil est rouge, il fera beau demain; par contre la température sera défavorable si le soleil est jaune”

“Il pleut avant la nuit quand le soleil est rouge avec des barres (“poils de chat”)”

“Couronnes ou cercles blanchâtres autour du soleil: pluie”

“Indice de vent quand il y a des pieds de vent sur le soleil”

“Le soleil qui baisse avec deux faux soleils de chaque côté annonce une tempête violente”

 Le nombre d’étoiles dans le ciel et leur brillance était aussi utilisée pour prédire la météo (1).

“Étoiles très claires et brillantes: beau temps qui durera quelques jours”

“Des étoiles troubles annoncent de la pluie et du brouillard”

“Si les les étoiles sont grosses et pâles, scintillent peu ou sont environnées d’un cercle, il y aura de la pluie”

“Une étoile située près de la lune indique la direction du vent pour le lendemain, selon sa situation géographique” 

Il existait plusieurs pratiques autour des étoiles filantes, certains y voyaient un présage de mort ou d’autres y voyaient l’occasion de faire vœu pour qu’il se réalise. Celle qui me semble la plus intéressante est celle où on libérait les âmes du purgatoire. Il suffisait de faire son signe de croix devant une étoile filante ou de dire “Jésus, Marie, Joseph” avant qu’elle ne disparaisse pour libérer une âme du purgatoire (1). 

Dans une utilisation moderne de cette pratique, l’on peut l’utiliser dans un rapide rituel pour briser les liens avec quelqu’un. Ainsi, vous les libérez de votre vie. Si vous avez déjà entrepris des étapes pour couper les liens avec une personne qui ne devrait plus se trouver dans votre vie, dire « Au nom de tout ce qui est bon, je te libère » en voyant une étoile filante devrait donner un petit boost magique qui sera le bienvenu. 


Like many other astral bodies, the stars were used as omens and auguries. Let’s start with the star closest to us: the sun.

Just as many things follow the lunar cycle, waxing and waning with it, the same parallel can be drawn with the sun, but on a smaller scale. Thus, although the sun was invariably associated with the growth of anything exposed to it, things or events would reach the peak of their strength at midday and slowly lose it until sunset. (2)

However, the sun was mostly used to predict the vagaries of the weather. Here is a non-exhaustive list of omens. (1)

 « The sun is red, it will be sunny tomorrow; however, the weather will be unfavorable if the sun is yellow »

« It’ll rain before nightfall when the sun is red with stripes or “cat hairs”

« Whitish rings or circles around the sun: rain ».

« Wind is expected when there are sunbeams scattering from the sun » (Tyndall effect)

« Sun is sinking with two false suns on each side announces a violent storm » (sundogs)

 The number of stars in the sky and their brightness was also used to predict the weather (1).

« Very clear and bright stars: good weather that will last a few days »

« Cloudy stars mean rain and fog ».

« If the stars are big and pale, flicker little or are surrounded by a circle, there will be rain »

« A star located near the moon indicates the wind direction for the next day, according to its location »

There were several practices around shooting stars, some saw it as an omen of death while others saw it as an opportunity to make a wish upon it in hopes it’ll be realized. The one that seems to me the most interesting, is the belief that souls in purgatory could be freed. It was enough to make the sign of the cross before a shooting star or to say « Jesus, Mary, Joseph » before it disappeared to free a soul from purgatory (1).

In a modern use of this practice, one can use it in a quick ritual to break ties with someone. In this way, you free them from your life. If you have already taken steps to cut ties with someone who should no longer be in your life, saying « In the name of all that is good, I release you » upon seeing a shooting star should give a welcome magical boost. 


  1. DESRUISSEAUX, Pierre. (1982) Le livre des prognostics au Québec – Dictons, croyances et conjurations du temps. Éditions Hurtubise HMH. Montréal. 246 p.
  2. DESRUISSEAUX, Pierre. (1973) Croyances et pratiques populaires au Canada français. Éditions du Jour. Montréal. 224 p.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :