Autels

English will follow

Je voudrais pouvoir commencer cet article en disant que j’ai un autel chez moi parce que dans toutes les maisons se trouvaient un autel où on retrouvait des médailles, des images ou des statues des saints les plus chers au cœur de ses habitants. Que c’est à cet endroit où on allumait des lampions, que les gens pétitionnaient les saints pour des faveurs, qu’on punissait les saints quand ces faveurs n’étaient pas obtenues en les tournant vers le mur. Je voudrais, parce que tout ça est vrai, mais en réalité, j’ai un autel parce que j’en voulais un. Parce qu’une pratique personnelle se bâtit sur les expériences passées et que l’autel est une constante depuis que je me considère une sorcière. Un autel m’a toujours aidé à garder ma pratique active et à focuser mes intentions, c’était une progression naturelle d’en avoir un qui reflétait la place que prend maintenant la magie traditionnelle du Canada français dans ma vie. 

J’ai bâti cet autel petit à petit. J’ai commencé par une représentation de Carcajou, qui prenait beaucoup de place à ce moment-là. Puis j’ai ajouté un crâne pour représenter la lignée ancestrale. Entre ces deux figures trône une petite tasse à café. Le dimanche, je partage toujours mon café avec mes ancêtres. C’est un moment particulier entre eux et moi où je prends le temps de les remercier, où je leur partage mes joies et mes peines. Il m’arrive aussi de leur demander conseil ou de leur faire une demande directe. Ma fille m’accompagne dans mes remerciements quand elle en sent le besoin. Pendant ma neuvaine aux ancêtres, la tasse de café est remplacée par la chandelle que j’allume chaque soir.  Au fur et à mesure que ma pratique évolue, j’ajoute des items. On retrouve maintenant une petite statue de Saint-Anne achetée au sanctuaire de Beaupré et en dessous de tout, un morceau de fléché que ma cousine m’a donné et où on retrouve le fameux motif de l’Assomption, spécifique au Canada français. Chaque composante est réfléchie et en arrière de chacune se trouve un culte vivant et des expériences puissantes. 

Cet autel trône sur le bord de la fenêtre de ma cuisine. La cuisine était le lieu de rassemblement le plus commun chez les Canadiens français. Encore aujourd’hui, on se retrouve souvent dans la cuisine quand on a des invités. C’était pour moi l’endroit où devait se retrouver mon espace sacré, même si c’est loin d’être l’endroit le plus pratique. Toute la famille s’active autour de cet autel, chacun y ajoutant son énergie et sa chaleur. 

En plus d’être un endroit de communion avec mes ancêtres, c’est aussi un endroit de prière et de bénédiction. C’est un des endroits où je dépose mes offrandes et aussi là où je laisse les composantes d’un sortilège avant de l’assembler ou de le déposer où il doit faire son travail. 


Altars

I would like to begin this article by saying that I have an altar at home because in all homes there were found altar spaces where medallions, icons and statues of the saints held most dear to the habitants could be found. It was at this place where votive candles would be lit, where people would petition saints to gain their favour as well as where saints could be punished – by turning them facing the wall – if such favours were not obtained. I would like to say it is because of all these things, because they are all true, but in reality, I have an altar because I wanted one. Because a private practice is built on past experiences and an altar has been a constant in my life since becoming a witch. An altar has always helped me keep my practice active and allows me to focus my intentions, this was a natural progression which has come to be reflected in my life as I have taken up the traditional magic of French Canadians in my life. 

I assembled my altar little by little. I began with a representation of the wolverine, who was taking up a lot of space at that time. Then I added a skull to represent the ancestral line. Between those two figures I have featured a coffee cup. On Sundays, I always share some of my coffee with my ancestors. It is an important moment I share with them as I take the time to give thanks, where I can share my joys and sorrows. At times I may ask them advice or make some direct request of them. My daughter accompanies me in this thanksgiving when she feels the need to. 

During my  neuvaine to the ancestors, my coffee cup is changed out with the votive candle I light each night. As my practice continues to evolve, I add more items as I go. You can now find on my altar a little statue of Saint-Anne which was purchased at the sanctuary of Beaupré and beneath everything there is a piece of fléché  (finger woven sash) which my cousin gave me that is in the famed Assomption motif, specific to French Canada. Each component of the altar has been considered and behind that is a wealth of living cultic practice and powerful experiences.

This altar is seated on the ledge of my kitchen window. The kitchen was the place where French Canadians gathered most often. Still to this day, we find ourselves in the kitchen when we have guests. It was, for me, the area where my sacred space should be found, even if it isn’t the most practical area to begin with. The whole family is enlivened around this altar, each adding their own energy and warmth.

As well as being a place for communion with the ancestors, it is also a place for prayers and benedictions. It is one of those spaces where I give my offerings and also keep the components of my spell workings, before assembling them, or where they are left to do their work. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :